• Chapitre 14 - L'esprit du Lac

    Chapitre 14

     

    Stella(sonnée) : Oulalala … Mais où je suis ?

    C'est pas mon lit ça ?

    Hugh … Mais c'est quoi cette odeur … J'ai échoué dans une décharge publique ou quoi ?

     

    Soudain un visage à moitié décomposé se pencha afin d'observer la jeune femme, attachée par une corde et couchée sur un mur de planches.

    Elle se mit alors à hurler

     

    Stella : MAMAN !!! A L'AIDE !!!! A L'AIDE !!! QU'EST CE C'EST QUE CE TRUC !!!!!!!!!  LIBEREZ MOI !!! DETACHE MOI TOUT DE SUITE !!! LES FILLES !!!! A L'AIDE !!!! C'EST HORRIBLE !!!

    Le Zombie : Grrrrrrrrr ?

    Stella : MAIS QUELLE HORREUR ! Vous sortez de quelle décharge publique ? VOUS CONNAISSEZ PAS L'ESTHETICIENNE !!! C'est pas possible d'en arriver là , c'est pas vrai ! C'est un cauchemars ! UN CAUCHEMARS !!! Et puis quelle odeur !

    Ne m'approchez pas ou je vous jure que je vous explose le peu de dents qu'il te reste !

     

    Les cris de Stella réveillèrent alors ses amies qui étaient inconscientes à ses cotés. Le zombie, impassible, s'en alla chercher d'autres créatures monstrueuses.On entendit alors à l'extèrieur de la cabane de bois, plusieurs grondements.

     

    Stella : VENEZ M'AIDER !!! V-E-N-E-Z M-A-I-D-E-R !!! Oh Maman … Pourquoi.... Je le savais ! Je le savais ...

    J'en étais sure , je vais mourir … Tuée par un bout de viande d'une laideur inconcevable...

    J'en étais sure ! Jamais j'aurais du m'embarquer dans cette cambrousse, jamais j'aurais du les suivre dans cette histoire de fou … Nature de malheur ! Qu'as tu fait !

     

    Flora(sonnée) : Stella … tu donnes mal à la tête …

     

    Tecna(mal réveillée) : Aie ... Ma tête ... Qui a  crié ?

     

    Stella : FLORA !!! TECNA !!! MES AMIES !!! Vous êtes vivantes ! Je vous aime , venez me sauver... Détachez moi ! Mes poignets de rêve vous en serons éternellement reconnaissant !

     

    Bloom : Où sommes nous ? Tout le monde va bien ?

     

    Stella : Au pays de la viande séchée... où monstruosités et brochettes de poulets dansent la salsa tous en cœur en attendant de déjeuner.

     

    Musa : ça sent vraiment le cadavre ici …

     

    Tecna : Vous vous souvenez de ce qu'il nous est arrivée ? Pour ma part c'est le trou noir.

     

    Bloom : Aucune idée Tecna … Mais c'est vrai que ça sent l'animal en décomposition …

     

    Stella : Je pense que ça doit venir de la face de cadavre qui est venue m'admirer il y a 5 minutes …

     

    Musa : Que... QUOI ? Quelqu'un peut me répéter ce qu'elle vient juste de dire ?

     

    Bloom : Elle a dit qu'un cadavre était venue l'admirer !

     

    Musa : C'était pas une hallucination alors … Un cadavre ?

     

    Tecna : Même les cadavres craquent pour elle. Tous les gouts sont dans la nature...

     

    Stella : Et je n'ai même pas eu besoin de faire mon jeté de cheveux ravageur.

    Flora : Mais comment un cadavre peut...

     

    Soudain des grognements retentirent et plusieurs hommes et femmes aux vètements déchirés et à la peau grise et calcinée apparuent à l'entrée de la cabane où les fées se trouvaient ligotées.

     

    Le visage de Stella devenu blanc face à l'odeur nauséabonde qui se dégageait des corps en décomposition de chacun d'eux.(Ok c'est le moment le plus glamour de toute cette histoire)

     

    Stella : Mon dieu je vais vomir...

     

    Bloom : Oh non vous voyez ce que je vois !

     

    Musa : Si une de vous vomis je vais pas réussir à me retenir.

     

    Tecna : Ils ne les ont pas tous attrapés ! Il reste des zombies !!

    Flora : Il faut absolument que l'on fasse quelque chose , on ne peut pas laisser ces gens comme ça ! On doit les aider.

     

    Musa : Mais tu veux qu'on fasse quoi ! Qu'on aille leur tenir leur main en décomposition ?

     

    Stella : En attendant qu'un de leur bras nous reste entre les mains ?

     

    Bloom : Ok, stop, on arrête les visions gores. Il faut se libérer !

     

    Tecna : En même temps avec ces trucs qui nous regardent !

    Musa (aux zombies) : Vous voulez quoi ?

     

    Flora : Ils viennent vers nous les filles...

     

    Stella : Qu'est ce qu'ils comptent nous faire ! MAMAN !

     

    Bloom : Réstez calme, gardez le calme...

     

    Stella : MAMAN !

    Tecna : Elle a dit calme Stella ! 

     

    Les zombies avançèrent vers les Winx, d'un air menaçant, grognant et salivant...

     

    Stella : NE ME TOUCHEZ PAS, HORREURS !!!

     

    Musa : Flora, si il y en a un qui me touche je lui casse un bras, humain ou non.

     

    Bloom : Attendez ! Autant on peut essayer de communiquer avec eux.

     

    Stella : Bonjour messieurs les sacs à viande , on se fait un resto tous ensemble demain.

    NON MAIS DIT MOI QUE TU PLAISANTES ?

     

    Flora : On peut essayer … ça reste des humains ... Plus ou moins.

    Bloom(aux zombies) : Excusez-moi, est ce que vous pouvez nous dire ou nous sommes ?

     

     

     

     

    Tecna : C'est franchement concluant.

     

    Bloom : Plan b … Je brule les cordes et on s'envole.

     

    Flora : Les filles ils approchent !

     

    Stella : OH MON DIEU L'ODEUR ….

     

    Les zombies saisirent les fées et les trainèrent jusqu'au sommet d'une colline afin de les attacher à un poteau en bois entourré de branches mortes.

     

    Stella : Au secours !!!! LACHEZ MOI !!!

    Oh mon dieu j'ai plus la force, cette odeur va finir par me faire tourner de l'oeil.

     

    Tecna : Arrête un peu d'éructer Stella … Pour le bien de ce qui nous reste de notre audition.

     

    Tecna fut attachée ainsi que ses amies au poteau en bois où toutes se débataient.

     

    Stella donna un puissant coup de pied dans le visage d'un des zombies.

    La fée chuta.

     

    Musa : Elle a réussi cette folle !

     

    Tecna : Elle m'étonne de jours en jours ! 

     

    Bloom : Stella cours !!!

     

    Stella(assomée) : Aie … Argh j'arrive pas à me détacher les mains !! Aidez moi !!

    Flora : Te pose pas de question ! Saute comme si tu avais les jambes dans un sac à patates !

     

    La fée blonde fut rapidement encerclée par le reste des morts-vivants qui la saisirent avant de l'attacher avec l'ensemble de ses amies.

     

    Stella : On était à deux doigts ! A DEUX DOIGTS.

     

    Musa : Je me souviendrai toute ma vie de cet espoir lorsque Stella a presque réussie à nous sauver.

     

    Tecna : Un grand moment d'émotion.

     

    Flora : Les filles j'ai peur de ce qu'ils comptent nous faire avec ces branchages.

     

    Bloom : En plus on ne sait pas ce qui est arrivée à Layla. J'espère qu'elle va bien …

     

    Musa : Moi aussi …

     

    Stella : Autant on finit en hamburger et toi tu penses à Layla ?

    Elle doit être pénarde, en train de dormir sous un cocotier pendant que moi je suis attachée à un poteau en attendant qu'une bande de vieux sacs décident avec quel assaisonnement ils comptent consommer ma beauté  !

     

    Tecna : Nous sommes toutes attachées à ce poteau Stella ! Nous sommes toutes dans cettte situation absurde et nous allons TOUTES être bouffées ! Donc arrête de crier et de te plaindre... Par pitié...

     

    Stella : Mais pourquoi est ce que tu es toujours obligée de tout rapporter tout à toi ?

     

    Musa : C'est une blague.

     

    Bloom : Je crois que Stella a raison ils ont vraiment envie de nous manger.

     

    Flora : Ils ont une torche les filles , ils sont pas complètement possédés alors ? Il y a de l'espoir.

     

    Les zombies amenèrent une torche afin d'embraser les branches mortes. Et les Winx.

     

    Tecna : Ils veulent nous bruler ! Ils veulent nous faire cuir !

     

    Stella : OH NON NOTRE HEURE EST VENUE !

     

    Flora : Il y a forcément une solution !

     

    Bloom : Au milieu de la nature on a aucun pouvoir à part ceux de base, et Layla est la seule à pouvoir invoquer la pluie.

     

    Stella : Elle est jamais là quand il faut.

     

    Toutes : STELLA  !

     

    Stella : ATTENDEZ ! J'ai une idée !!!

     

    Tecna : Autant leur demander de nous cramer de suite.

     

    Stella : Très bien , puisque vous avez l'air de ne pas en prendre compte et bien je ne vous aiderai pas.

     

    Bloom : Très bien, et bien tu finiras en hamburger en même temps que nous... Tant pis pour toi … A MOINS QUE TU DAIGNES ARRÊTER DE VOULOIR FAIRE DE L'ESPRIT ET QUE TU NOUS RÉVÈLES TON ÉCLAIR DE GÉNIE DU JOUR !

     

    Musa : Du mois Bloom, du mois.

     

    Stella : Mes chères amies, vous avez oubliez que votre fée adorée, belle, étincelante et fashion, même entourée de zombies...

     

    Tecna : Abrège.

     

    Musa : Abrège de suite.

     

    Stella : Enfin bref ! Je suis capable de maitriser la météo mesdames !

     

    Bloom : Ah bon ? Depuis quand ?

     

    Flora : (Layla vient nous sauver)

     

    Musa : Oh mais oui !! Vous vous souvenez de son rattage dans le simulateur de Palladium ? Elle avait réussi à invoquer la pluie !

     

    Tecna : En ce jour et en cette heure, je remercie, du plus sincère de mon cœur, l'entité qui vient de réveiller la seule et unique neuronne présente dans son cerveau.

    Stella : Là c'est toi qui fait de l'esprit ma chère, et je tiens à dire que ce jour là j'ai réussi à faire pousser de magnifiques plantes ! Flora peut en témoigner !

    A present laissez faire l'artiste, je vais tenter d'invoquer la pluie comme les grands mages qui habitaient au milieu des cowboys le faisaient.

     

    Flora : Tenter ? Tu vas tenter d'invoquer la pluie ?

     

    Musa : Que.. Quoi ? Des cowboys qui invoquent la pluie ? Et tu as vu ça où toi ?

     

    Stella : Dans un film avec des chameaux et des gens qui avaient des soucoupes volantes sur la tête que Bloom m'a montré...

     

    Flora : Je te conseille sérieusement de réussir, ça sent le brûlé Stella !

     

    Les zombies mirent le feu aux branchages.

     

    Musa : Olalalala, chaud , c'est vraiment très chaud.

     

    Bloom : Stella on va brûler ! Fais vite !

     

    Flora(implorant le ciel) : Layla vient nous chercher …

     

    Tiens ! Parlons en … 

     

    Layla tant qu'à elle était toujours inconsciente... Elle semblait gravement blessée à la tête et aux bras.

    La fée inerte semblait vouloir bouger mais était complètement paralysée.

    Le lac tant qu'à lui était légèrement agité par la brise.

    L'eau arrosa le visage de la fée brune, toujours immobile, qui fronça les sourcils. Elle commençait à se réveiller.

    Au contact de la fée, l'eau se mit à scintiller légèrement.

    Le fond du lac se mit alors à étinceler d'une lueur des plus éclatantes. Une étrange silhouette bleu translucide émergea alors des flots. Il semblait qu'il s'agisse d'une femme aux longs cheveux bleu ciel, gracieuse et élégante.

    Celle ci s'approcha de son allure bienveillante jusqu'à atteindre la jeune fée. Elle la prit alors dans ses bras et l'accompagna jusqu'aux eaux du lac qui s'apaisait peu à peu, au contact de l'être lumineux.

    Celle ci fut alors transportée dans une eau éclatante dont les rayons firent disparaître les nuages aux alentours.

    Layla sombra peu à peu dans l'eau du lac, entourée d'un halo de lumière cyan.

    Ses blessures semblaient alors se résorber peu à peu et une fine poudre scintillante la recouvrait.

    Elle semblait se porter de mieux en mieux et continuait sa chute dans l'eau du lac qui s'assombrissait.

    L'être de lumière la suivit alors, jusqu'aux portes d'un édifice de pierre.

     

    Et pendant ce temps au dessus de la colline...

     

    Bloom : Stella , si tu comptes faire quelque chose, fait le maintenant.

     

    Stella : Ne criez pas j'ai besoin de me concentrer.

     

    Musa : Tu as crié toute la semaine Stella ! Je me demande encore comment tu fais pour ouvrir ta bouche et exploser le peu de tympans qu'il nous reste !

     

    Tecna : Entité qui a réveillé le cerveau de Stella, je vous en supplie, accordez nous un dernier miracle... Par pitié. Pourvu qu'elle réussisse...

     

    Stella : Mais vous allez arrêter un peu ? N'oubliez pas qui je suis ! Combien de fois j'ai réussi à vous sauver la vie ? Que je sache je n'ai jamais trahit ni votre vie, ni votre amitié !

    Je vais nous sauver , et vous pouvez croire en moi, je vais réussir.

     

    Bloom : On te fait confiance Stella.

     

    Tecna : à 100%.... Ok 99.9%

     

    Musa : Juste dépêche toi...Car dans quelques minutes ce sera plus la peine d'essayer, on sera morte. Alors maintenant fonce ! Tu es forte , tu vas le faire !

     

    Stella : Ok les filles ! Je sens la magie frétiller en moi.

     

    Tecna : Les filles ça frétille...

     

    Flora : Concentre toi, pense que tu veux une pluie diluvienne.

     

    Musa : Ne lui dit pas ça ! Autant elle nous invoque un ouragan !

     

    Bloom : Une petite pluie suffira

     

    Stella : Mais mettez la en veilleuse 30 secondes...

     

    Tecna : Et c'est elle qui dit ça …

     

    Toutes(sauf Stella) : Tecna !

     

    Tecna : Okaaay ...

     

    De secondes en secondes le feu se rapprochait des fées, et la fumée devenait de plus en plus épaisse. L'air devenait de plus en plus irréspirable et les zombies semblaient jubiler du spectacle. Ceux ci grognaient de plus en plus fort.

     

    Bloom : Stella vite...

     

    Flora : On va suffoquer.

     

    Stella : Ok... J'en appelle aux pouvoirs du soleil , de la lune et des étoiles...

    Et des nuages aussi au passage...

    Je veux qu'une pluie démentielle s'abbate sur nos têtes !

     

    Tecna : Mon dieu j'ai peur …

     

    Soudain de petits nuages vinrent arroser le visage des Winx.

    Celles ci adressèrent un regard accusateur à la fée blonde.

     

    Stella : Aie...Ok, Pas de panique, c'était un échauffement...Je recommence...

     

    Musa : Bon et bien, savourons notre dernière douche les filles.

     

    Tecna : Je vous le dis je sais plus quoi prier...

     

    Flora : Stella allez tu peux le faire !

     

    Stella : OK ! On repart …

     

    Bloom : Le tout c'est qu'on y arrive un jour.

     

    Stella : Ne t'y met pas Bloom .

    J'invoque le pouvoir les vents solaires ! Que la magie du temps éclate dans le ciel en une pluie diluvienne !

     

    Un puissant rayon emana du corps de Stella et explosa dans le ciel.

    Soudain un puissant orage éclata, accompagné d'éclairs qui semblaient presque, alors, effleurer le sol.

     

    Stella : J'ai réussi !OH ! Vive moi !

     

    Tecna : J'en étais sure, elle a invoqué une tempête , on va quand même finir grillées.

     

    Flora : Déjà on risque pas d'être brulé, le feu vient de s'éteindre, c'est un bon point !

     

    Bloom : Nous sommes franchement pas dans une bonne posture, si on se prend un éclair je suis pas sure qu'on y survive.

     

    Musa : Stella , tu es sure de pas pouvoir invoquer une petite pluie de printemps sympathique ?

     

    Les zombies s'en allèrent rapidement se replier dans la forêt au bout du second éclair.

     

    Tecna : Ils s'en vont ! Les laches !

     

    Musa : Nous laissez pas là !

    Ils ont tellement le cerveau moisit qu'ils ont oublié que leur diner c'était nous.

     

    Stella : Je vais tenter autre chose ... Je veux une belle journée de pluie !

    …..

    …........

     

    Bloom : ça ne... marche pas. Toute façon il y a rien qui marche.

     

    Tecna(désespérée): Je sais pas ce qu'on a fait de mal dans nos vies pour avoir une guigne pareille. Des fois je me dis qu'on a tué quelqu'un par erreur, une fourmi, une cachuète … Pour avoir un Karma pareil il faut un minimum avoir commis un meurtre !

     

    Bloom : (Mais j'ai pas tué Diaspro pourtant!)

     

    Flora : J'ai vraiment plus les mots pour encourager quoi que ce soit...

     

    Tecna : De toute façon le karma n'a rien de scientifique.

     

    Soudain un éclair percuta violamment un arbre qui s'embrasa aussitôt.

     

    Musa : OHLALALALALA !!

     

    Bloom : Il faut rapidement faire quelque chose...

     

    Stella : Mais j'essaye !! Mais comment veux tu !

     

    Tecna : Arrête d'essayer  ! FAIT LE ! Dit que tu veux dégager ce foutu orage !

     

    Stella : JE VEUX DEGAGER CE FOUTU ORAGE !

     

    ….

     

     

    Tecna : Toujours pas. Bon et bien, j'ai vraiment apprécié notre collaboration après toutes ces années les filles. Je vous aime, vraiment, et là ça vient du cœur, mais vu la quantité de desespoir de la situation c'est même plus la peine.

     

    Bloom : Je n'arrive pas à croire que l'on arrive pas à venir à bout de cette situation absurde. On en a combattu des choses, on a affronté des situations absolument impossibles ! Je refuse que nous réstions là à attendre qu'on se prenne le courant !

     

    Percuté par un éclair, un second arbre chuta, provoquant la panique chez les fées.

     

    Musa(se mit à paniquer) : Mais ça va pas ! Réveillez vous ! Il nous faut un plan ! UN PLAN VITE !

     

    Oui je sais !

    Bloom ! Essaye de bruler les liens ! Tu peux quand même utiliser un peu de ton feu en Terre sauvage !

     

    Bloom : Avec cette pluie je sais pas si ça va fonctionner... Il faudrait que Stella annule son sort de météo.

     

    Tecna : Il y a pas une solution qui ne provoque pas un autre problème ! C'est officiel ! Le mauvais Karma existe...

     

    Stella : Tecna ! Calcule combien de chance on a pour finir comme l'arbre qui vient de s'écrouler à l'instant.

     

    Bloom et Musa : STELLA !

     

    Tecna : Mais non elle a raison, on a 35 chances sur 10 de finir en barbecue !

     

    Flora : Je vais essayer quelque chose... Mon Flyrix me permet de déclencher des sorts à distance et transformer les particularités de ce vent pourrait peut être balayer cet orage.

    Vent purificateur, que ta force mette fin à la tempête !

     

    Flora libèra une puissante bourrasque de couleur verte qui fut rapidement balayée par le vent.

     

    Musa : Même le vent balaye nos sorts maintenant...

     

    Tecna(prend un fou rire) : Même le vent il en peut plus de nous...

     

    Flora : Désolée les filles... ça n'a pas fonctionné...

     

    Stella : Oh desespoir !!!

     

    Musa : Keep Zen... Reflechissons tranquillement et la solution va apparaître tout naturellement...

     

    Tecna : Naturellement ? Naturellment … Alors ça c'est la meilleure, tu attends que la nature nous envoie un signe maintenant !

    Je te signale que c'est la nature qui va nous réduire en cendre !

     

    Flora : La nature réserve parfois des surprises …

     

    Musa : Bloom tu entends ce bruit ?

     

    Bloom : Non ? Pourquoi ? Tu entends quelque chose ?

     

    Musa : Oui c'est un bruit sourd, ça se rapproche rapidement …

     

    Tecna(agacée d'être attachée) : BON SANG ! Pourvu que ce soit un hélicoptère !

     

     

    Soudain retentirent plusieurs cris.

    Les rangers disparus depuis des heures se mirent à courir, térrifiés vers les fées.

     

    Bloom : Si ce n'est pas une opération divine je me demande à qui nous devons ce miracle !

     

    Tecna : (Divine … Divine... , c'est pas un hélicoptère non plus)

     

    Musa : Les cris de Stella les ont surement attiré vers nous ! ...

     

    Stella : Les Rangers ? Manquait plus que ça !

     

    Ranger 1 : Les fées ! Nous sommes poursuivis par des monstres vous devez absolument nous aider !

    Ranger 3 : Il faut qu'on se cache les mecs , ces espèces de mutants vont arriver.

     

    Tecna : ON S'EN FOU ! Venez nous libérez non de dieu ! Qu'est ce que vous foutez là ! Plantés comme des poteaux électriques, à paniquer comme des fillettes ! Bougez votre arrière train et détachez nous !

     

    Musa : Mais ces gars sont barges ou quoi ? Ils les ont engagé où ?

     

    Flora : La pluie s'arrête !

     

    Stella : Fantabuleuuuuuuuuux ! J'ai encore réussi!

     

    Bloom : Libérez nous maintenant ! Les zombies vont revenir !

     

    Les grognements retentirent de nouveau et 6 zombies arrivèrent, prêts à se jeter sur les fées et les rangers.

    Les Winx et les Rangers hurlèrent puis ceux ci se mirent à fuir de nouveau . Les zombies les suivirent rapidement dans la forêt.

     

    Bloom utilisa son rayon de feu afin de bruler les liens.

    Les fées furent toutes libérées.

     

    Stella : VICTOIRE ! Nous sommes libres !

     

    Bloom : Allez les filles ! On part retrouver Layla !

     

    Flora : Et les rangers ? Que faisons nous pour eux ? Et pour les zombies ?

     

    Tecna : Flora a raison, si il arrive quelque chose aux rangers on va toutes avoir des problèmes...

     

    Musa : Comment vous pouvez dire ça ? Et Layla ! Vous y pensez ? Les rangers on s'en fout ! Vous avez vu comme ils courent ? Ils arriveront bien dans un vieu village perdu dans la forêt où on voudra bien les aider.

     

    Stella : Surtout que si Layla tombe sur ces choses elle risque d'avoir de gros problèmes ! Déjà rien qu'à ause de l'odeur elle risque de tomber à la renverse, mais en plus ces bètes enragées veulent manger ! Et si les rangers ne suffisent pas pour leur estomac en décomposition Layla risque d'être le Tiramisu de la fin !

    On ne peut clairement pas la laisser comme ça.

     

    Bloom : On a qu'a se diviser en groupe ?

     

    Tecna : En groupe ? Mauvaise idée , on a aucun moyen de communication , aucun. Se séparer ça signifie se perdre. Sans magie, sans moyen de se retrouver la finalité sera que nous serons toujours à la mercie du danger

     

    Flora : Alors que faisons nous ?

     

    Tecna : Je propose que premièrement nous sauvions les rangers et ensuite nous allions retrouver Layla. Il ne faut pas oublier que notre amie est une aventurière, une pro de la survie et les rangers ont des monstres sur leur talon ... Et sont surtout franchement inutiles. Mais le point positif c'est qu'ils ont l'air de courir vite !

    Si on ne les sauve pas on risque et de perdre Layla et d'avoir de nouveaux problèmes avec la justice.

    N'oubliez pas que nous jouons notre implication et notre droit de vivre sur la planète Magix. Sans Alféa et la Boutique de Stella nous n'aurons aucun lieu où nous pouvons toutes nous réfugier. Sans refuge nos amies les Trix vont se faire une joie de se débarrasser de nous en deux temps trois mouvements.

     

    Bloom : Bon, si c'est l'unique porte de sortie que nous avons pour l'instant, autant y aller maintenant !Plus on tarde et plus le problème sera important...

     

    Stella : Oui, mais alors quel chemin prendre maintenant ?

     

    Flora : Nous n'avons qu'à suivre les cris, ils nous mèneront naturellement vers eux.

     

    Tecna : Je crois me rappeller qu'ils ont pris ce chemin là.

     

    Musa : Oh non , encore des ronces … Ils sont pas foutu de faire des chemins pratiquables.

     

    Stella : J'en ai marre...

     

    Pendant ce temps à Alféa …

     

    Daphné : Elles auraient du nous joindre depuis un long moment … On devrait en parler à Faragonda …

     

    Roxy : Ecoute, elles sont bien accompagnées … Elles ont des rangers à leurs cotés et … Et puis ce sont les Winx, elles se sont sorties de situations bien plus compliquées que trois ronces et deux arbustes.

     

    Daphné : Je suis inquiète … Elles auraient du appeler …

     

    Roxy : Ecoute, écoute moi bien ? Elles vont bien. Que veux tu qui leur arrive ?

     

    Daphné : Attaquées par les Trix , jetées dans un ravin par les Trix, transformées en arbustes par les Trix …

     

    Roxy : On est obligée de parler de ça maintenant ? Tu psychotes la … ça devient grave , je vais arrêter de te faire du café je te le dis...

     

    Daphné : En plus Bloom n'allait pas bien … Elle me cache quelque chose …

    Elle était à deux doigts de me le dire …

     

    Roxy : Mais tu as besoin d'un débouche oreilles ou quoi ?

     

    Daphné : Ou peut être que … Oh non … Oh non … Oh non …

    C'est elle ! ROXY ! C'est elle

    Roxy : En gros tu ne m'écoutes même pas !

     

    Daphné : On s'en fou ! J'ai compris ce qu'il s'est passé au tribunal ! Comment on a pu passer à coté de ça !

     

    Roxy : Mais explique bon sang.

     

    Daphné : Elle était en larme et était tétanisée sur place à la fin de la séance au tribunal ! Quand Diaspro a été enmenée à la clinique...

    Roxy, je crois qu'il s'est passée quelque chose entre les deux...

     

    Roxy : Quoi ? Tu crois que Bloom a trompé Sky avec Diaspro ?

    Ouah on se croirait dans Amour Gloire et Beauté, sans la gloire, ni la beauté …

     

    Daphné : Arrête de faire l'idiote ! Elle l'a attaqué … Bloom a du envoyer Diaspro à l'hopital...

     

    Roxy : Tu es en train de me dire que notre Bloom, qui mise à part les Trix , ne ferait pas de mal à une mouche, a attaqué Diaspro jusqu'à l'envoyer à l'hopital ?

     

    Daphné : Je sais c'est absurde …

     

    Roxy : Et tu as raison.

     

    Daphné : Mais à coté de ça ce serait logique … Sa réaction , ses larmes , il s'est passé quelque chose que l'on n'a pas vu.

     

    Roxy : Je ne sais vraiment pas...

     

    Daphné : Imagine juste trois secondes si ça se savait ...

     

    Roxy : Daphné , je pense à quelque chose …Si on part de ton principe ... Et si Diaspro décidait tout simplement de se venger ? Qu'elle profitait que les Winx soient sous contrôle judiciaire pour en remettre une couche ?

    Si elle décidait de tout raconter pour envoyer Bloom en prison ? Ce serait possible ? Pas vrai ?

     

    Daphné : Je sais … C'est ce qui m'inquiète …

    On devrait lui rendre une petite visite à la clinique de Magix. En éspérant que ce ne soit pas déjà trop tard.

     

    Roxy : Imagine que tu sois encore en train de psychoter … Imagine un seul instant que l'on soit en train de se tromper, qu'au final il ne s'est rien passé ?

    Et puis même si c'était vrai , tu ne comptes pas achever Diaspro dans son lit d'hopital pour l'empécher de parler !

    On a aucune certitude pour le moment Daphné , tu entends ? On en a aucune.

    Ça ne sert à rien d'essayer d'envisager le pire si on peut envisager le meilleur coté de la situation.

     

    Daphné : Tu as raison … Je suis en train de me rendre complètement folle...

    Et je te rends folle toi aussi …

    On demandera des explications à Bloom lorsqu'elle reviendra...

     

    Roxy : Voilà ! En attendant je vais te faire une tisane pour changer, et c'est pas parce que tu es plus vieille que moi hein … Et surtout parce que je te sens un petit peu trop tendue.

     

    Daphné : Mais Roxy , imagine il leur est arrivé quelque chose ? Imagine si c'est pour ça qu'elles n'ont toujours pas appelé !

     

    Roxy : Le seul danger que je vois pour le moment c'est toi … Tu deviens complètement timbrée ! Prend une tisane et va faire une sieste...

    Tu ne peux pas continuer dans cet état.

    Et puis t'écouter devenir timbrée c'est en train de me chèvre à moi aussi...

     

    Dans le Lac de la Walkyrie pendant ce temps, Layla sombrait de plus en plus profond dans le lac.

    Celle ci finit par se réveiller. Elle aperçu alors cette femme lumineuse qui l'avait accompagné en eaux profondes.

    C'est alors que celle ci se mit à briller de plus en plus fort jusqu'à aveugler la fée des fluides.

    Layla se réveilla alors sur la berge du Lac...

     

    Layla(assomée) : Aie … Que m'est il arrivée ?

    Où suis-je ?

     

    ???(d'une voix raisonnante): Tu es au lac de la Walkyrie ...

     

    Layla(surprise) : AAAH !

    Mais qui … qui etes vous ?

     

    ??? : Ne cherche pas à comprendre qui je suis, je pense que tu as d'autres choses qui devraient plus t'inquiéter de qui te parle en ce moment.

     

    Layla : Je ne comprends pas, comme sais tu que j'ai mieux à faire que … Attend

    Mais … Mais... Que veux tu dire quand tu me dis que j'ai d'autres choses qui devraient m'inquiéter ?

     

    ??? : Tu n'es pas au courant ?

    Il se passe des choses étranges depuis que les ruines d'Obsidienne ont chuté sur Magix et d'autres planètes de la Dimension magique …

     

    Layla : Mais comment peux tu être au courant de ça ? Comment sais tu qu'il s'agit des débris de la planète Obsidienne ?

     

    ??? : C'est à toi de me le dire , ce n'est pas toi qui est sensée l'avoir détruite ? Avec tes amies ?

     

    Layla : Mais bon sang , qui es tu ? Une sorte de madame Irma fluorescente ?

     

    ??? : ça ne se voit pas ? Vraiment vraiment pas ?

     

    Layla : Non je ne crois pas ? Tu es quoi ? un fantôme ?

     

    ???(offusquée) : Un fantome ! Non mais dites moi que je rêve !

    Ecoute moi bien ma grande, est ce que tu crois qu'un fantome peut être aussi merveilleux et lumineux que moi ?

    Je suis une Nymphe ! Tu as jamais vu de nymphes de ta vie ou quoi ?

     

    Layla : Une nymphe... comme Daphné ?

     

    ??? : Daphné ? C'est qui elle ?

    Non moi je suis la Nymphe du lac de la Walkyrie, je m'appelle pas Daphné …

    Et je tiens à te dire que pendant que tu es en train de mener ton petit interrogatoire, déjà je suis en train de me déshydrater à cause de l'air, mais en plus tu prends du retard !

     

    Layla : Je ne comprends absolument rien à tes histoires … Déjà comment un fantome peut se déshydrater ! Tu es un fantome, un ectoplasme, un fantome ne se déshydrate pas !

    Et puis en plus je n'arrive pas à savoir de quoi tu veux me parler depuis tout à l'heure, je ne sais même pas ce que je fais là et comment tu peux être au courant de cette histoire avec les météorites d'Obsidienne.

     

    ??? : Je suis une nymphe de la nature, ce qu'il se produit aux quatre coins de la Dimension Magique ne peut m'échapper.

    Et je ne sais pas uniquement ça, je sais aussi qui a provoqué cette chute !

    Et je ne suis pas un fantome !

     

    Layla : Evidemment, qui ne sait pas qui a provoqué cette chute ! Ce sont les Trix !

     

    ??? : Prévisible … Tu ne te demandes pas pourquoi toutes ces choses se sont produites en même temps à la seconde où toi et tes amies ont été réunies ?

     

    Layla : Comment connais tu mes amies ? Comment tu peux savoir tout ça ? Mais ...

     

    Attend une seconde...

     

    …...

    ….....

     

    MES AMIES ! Mais oui ! Les filles ! Il faut que je les retrouve !

    Maintenant !

    Alors !

    Dit moi où elles sont !

     

     

    ??? : Tu ne t'écoutes absolument rien de ce que je te dis ! Vous avez été piégée ! Toute cette histoire est un énorme piège !

    Oh et puis si ça ne t'intérresse pas, débrouille toi toute seule ! Moi je retourne dans mon lac...

     

    Layla : Mais non attend !

    Tu sais où elles sont allées ?

    Si oui , dit le moi, je t'en supplie !

     

    ??? : Vous êtes toutes en danger...

     

    Layla : Dit moi où sont mes amies !

     

    ??? : Elles sont à ta recherche... Au beau milieu de la forêt …

    Elles suivent les zombies.

     

    Layla : Tu ne sais pas exactement où elles sont ?

     

    ??? : Je suis pas un GPS non plus, d'ailleurs tu ne m'as même pas remercié de t'avoir sauvé !

     

    Layla : Merci beaucoup, mais actuellement ce qui m'inquiète c'est de finir mes jours seule ici !

    Et j'ai surtout peur de perdre mes amies tout ça parce que tu ne veux pas me dire exactement où elles sont ! En plus tu as dit quoi ? DES ZOMBIES ? 

     

    ??? : …

    C'est à toi de calmer tes peurs...

    Quand tu auras vaincu ta peur d'être seule et de perdre tes amies tu pourras les retrouver. Tu es une fée, tu n'as qu'à concentrer tes pouvoirs après tout ! Tout comme moi !

     

    Layla : Et je suis sensée faire comment ! Au milieu de nulle part ! Je n'ai aucun pouvoir (ou presque) en terres sauvages !

     

    ??? : Je sens que tu paniques intèrieurement … Il n'y a pas de raison …

    ça ne te mènera à rien... Paniquer et imaginer le pire ne mène jamais à rien, il ne te fait pas avancer.

    Tu es une jeune femme forte, tu n'as plus à avoir peur de rien aujourd'hui.

     

    Layla : Je ne sais pas qui tu es et pourquoi tu veux absolument m'aider... Mais peu importe ce que tu sais sur moi ,arrête une bonne fois pour toute de me dire que je panique , car je vais vraiment paniquer là d'accord ! Je ne sais pas où aller, tu sais où sont mes amies et tu refuses de me dire où quand, comment les rejoindre ! 

    Et puis bon sang comment sais tu toutes ces choses !!!

     

    ??? : Bon. Tu as fini ?

    Tes pouvoirs sont toujours là , ils ne peuvent tout simplement pas s'exprimer en terres sauvages. Mais rappelle toi :

    Tu dois faire germer ce que tu possède au plus profond de toi.

     

    Mon dieu je fais vraiment vieille fée mémère en disant ça …

    Enfin...

    Je pense t'avoir aidé pour le coup ! ça m'a fait plaisir de parler à une fée , ces derniers temps il n,'y a pas grand monde qui vient ici !

    Je dois te laisser , j'éspère sincèrement que vous vous en sortirez.

     

    Layla : Attend !!

    Tu disais que c'était trop évident, que tout était prémédité. D'après toi qui a prémédité tout ça ! Qui nous en veut ?

     

    ??? : Je … Je , Je ne sais pas vraiment de qui il s'agit. 

    Je ne sais pas non plus si c'est la seule menace dont je dois vous prévenir. Je suis désolée. Sincèrement. Je sens que quelque chose assombrit votre destinée, mais je ne peux malheureusement savoir quoi... Ou qui.

    Une dernière chose. Tu ne dois plus avoir peur d'être seule. J'ai sentit ta peur lorsque tu me demandais où tu trouvais, mais même si la peur est un bon instinct, ici il n'y a pas de raisons pour.

    Tu aurais ta fin heureuse croit moi. Elle mettra juste un peu de temps à arriver.

     

    La nymphe disparue alors dans un puissant éclat de lumière.

     

    Layla : Un peu de temps à arriver ?

    Et bien j'espère être heureuse avant d'avoir 80 ans.

    Bon, il n'y a pas qu'un ennemi après nous et je suis perdu au milieu de la forêt...  je vais vers où moi ?

     

    Pendant ce temps au beau milieu de la forêt …

     

    Stella : Les filles je vois plus le bout … Je vous le jure je vais m'enraciner dans le sol …

    Je meurs de fin , je meurs de soif … Mes chaussures crient au désespoir elles aussi.

     

    Musa : Nous sommes toutes fatiguées, prend sur toi … Si on s'en sort je te promet que l'on part en Thalasso …

     

    Tecna : Si les météorites ne les ont pas toutes ravagées.

     

    Bloom : Flora est ce que tu arrives à te repérer au milieu de toute cette nature ?

     

    Flora : Je crois que je vais mourir aussi … Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais plus on avance et moins j'arrive à me repérer …

    En plus il n'y a absolument aucun son, on dirait que tout le monde est mort dans cette forêt. Je commence sèrieusement à être inquiète.

     

    Stella : En même temps il faut être timbrée pour vivre dans un arbre.

     

    Tecna : Je pense qu'elle parlait d'animaux Stella.

     

    Stella : En même temps je parlais pas de micro ondes …

     

    Les fées finirent par arriver au beau milieu d'une petite clairière complètement entourée d'arbres.

     

    Bloom : Un cul de sac... Génial.

     

    Tecna : Un lieu idéal pour une embuscade …

    On a intérêt à vite déguerpir d'ici.

     

    Musa se mit soudain en alerte.

     

    Musa : Les filles j'entends de droles de bruits !

     

    Stella : Où ça !!???

     

    Musa : Tout autour … Il y en a partout !

     

    Bloom : Oh non … Regardez

     

    Soudain des zombies surgirent de nulle part et se mirent à entourer les Winx, désormais prises au piège.

    4 des zombies semblaient porter les vètements des Rangers disparus.

     

    Flora : Regardez ce zombie ! Il porte des vètements de Rangers !

     

    Stella : Ou il a voulu changer de look ou alors ils ont réussi à les transformer...

     

    Tecna : Ils ont tous une énorme morsure au niveau du cou...

     

    Bloom : Oh mon dieu quelle horreur … Ces abrutis auraient du nous attendre …

     

    Musa : Je crois que maintenant on peut se mettre à paniquer vous croyez pas ?

     

    Stella : AU SECOUUUUUURRRS !!!!

     

    Toutes : Stella la ferme !

     

    Stella : Vous aviez dit qu'on pouvait paniquer ! Alors laissez moi paniquer en paix !

     

    Soudain un des zombies se mit à hurler, tout en avançant vers la fée de la nature.

     

    Flora : Ne t'approche pas de moi, je ne veux pas te faire de mal...

     

    Stella : Pardon ? Mais envoie lui un coup de pied dans les dents !

     

    Tecna : Ils approchent tous... Préparez vous à vous battre à mains nues !

     

    Un des zombies se jeta sur Flora qui dans la volonté de se protéger mit une de ses mains en avant. C'est alors que la bète fut violemment projetée contre un arbre.

     

    Bloom : Comment elle a fait ça ?

     

    Musa : Flora recommence ! Explose les tous !

     

    Flora(paniquée) : Je sais même pas comment j'ai fait !!

     

    Stella : Fait comme dans le clip de Beyoncé!! Les mains en avant !!

     

    Flora mit alors une de ses mains en avant ce qui projeta deux autres zombies vers les fourets.

     

    Bloom : Musa essaye de les figer !

     

    Musa : Ah oui j'avais complètement oublié !

     

    Musa figea les zombies restants. Flora en profita pour les projeter violamment en un geste du bras.

     

    Tecna : Bravo les filles ! Ne perdons pas de temps !

     

    Stella : On y va !

     

     

    Les fées se mirent à courir en dehors de la clairière alors que les zombies, eux, se relevaient.

    Pendant leur course les fées se dirigèrent vers une petite grotte qui se trouvaient juste au dessus d'elles.

     

    Musa : Par là les filles !

     

    Les 5 jeunes femmes s'installèrent dans leur refuge temporaire et en profitèrent pour souffler un peu.

     

    Bloom(essoufflée) : Comment on va quitter cette forêt ….

     

    Tecna(épuisée) : J'en ai aucune idée … Vraiment aucune idée.

     

    Flora : On doit trouver une solution avant qu'il ne soit trop tard... On ne sait même pas comment va Layla …

     

    Les fées se rendirent alors compte que le soleil était sur le point de se coucher.

    La nuit tomba rapidement.

    Bloom mit alors feu à quelques brindilles présentes dans la grotte.

     

    Bloom : Voilà qui va nous réchauffer un petit peu …

     

    Tecna : Je ne suis pas vraiment sure que ce soit une bonne idée … On risque d'attirer l'attention sur nous avec ce feu.

     

    Stella : Juste le temps que l'on se réchauffe Tecna …

     

    Flora : Je vais sortir les sacs de couchage.

     

    Pendant ce temps Layla s'installa dans un arbre en bordure de lac et s’enroula dans une de ses couvertures de survie. Elle admira alors une volée de lucioles qui survolaient le lac.

    Elle s'assoupit un instant et prononça dans son sommeil quelques mots : « Je ne suis pas seule ».

    Dans le reflet du lac une étrange silhouette fluorescente l'observait. On pouvait observer un sourire sur son visage.

    Layla se réveilla en sursaut et observa le lac paisible, éclairé par le scintillement des lucioles. Elle ne vit rien. Puis elle se rendormit.

     

    La nuit passa.

    Aux premières lueurs du jours des cris retentirent.

    Les zombies avaient retrouvé les Winx dans la grotte. Ceux ci essayèrent de grimper jusqu'à elles.

    Les fées paniquèrent et se mirent à lancer tout ce qu'elles pouvaient sur les monstres qui hurlèrent.

     

    Bloom : Ils sont inarretables !

     

    Tecna : Il ne nous reste plus de cailloux !

     

    Stella : Flora, Musa essayez avec vos pouvoirs.

     

    Flora et Musa : Compris !

     

    Les deux fées interceptèrent rapidement les zombies qui sembler à chaque fois se relever. Ils étaient infatigables et Flora semblait faiblir à chaque coup.

    Flora : Il y en a combien au juste ?

    Il y en avait que 6 au début ?

     

    Musa : Compte les rangers, ils sont dix maintenant !

     

     

    Layla se réveilla en sursaut à cause des cris au loin.

     

    Layla : Qu'est ce qui se passe ? C'est quoi ces cris !

     

    Soudain un bruit sourd émana du lac et la silhouette de la nymphe du lac Walkyrie apparue.

     

    ??? : Tes amies ! Continue tout droit vers le flanc de la montagne, tes amies sont attaquées par des monstres.

     

    Layla : C'est maintenant que tu me le dis !!

    Comment ça attaquées par des monstres ?

     

    ??? : Des humains monstrueux. Ils ont été victime de la météorite qui était planté dans le sol de Magix. Ce sont les zombies dont je te parlais hier ! Il y en a d'autres.

     

    Layla : J'ai compris pourquoi on a toujours tout fait nous même ! Les autorités n'ont même pas été fichu de les capturer.

    Les filles... comment je vais faire pour les aider ?

     

    ??? : Je t'ai dit de ne pas paniquer... Tu peux le faire. Ce n'est pas une question de pouvoirs, c'est une question de volonté.

     

    Layla : …. Je... Je … Je ne sais pas qu'est ce que vous essayez de dire depuis tout à l'heure !

     

    ??? : Tu vas le faire ! Tu m'entends ? Elles ont besoin de toi !

     Layla : Faire Quoi ? 

    ??? : Rappelle toi de ce que je t'ai dit Layla

    C'est alors que le cri de Stella retentit au loin.

    Layla : Oh non ! C'est Stella ! 

    Mes amies ! 

    Le rythme cardiaque de Layla se mit à accélérer.

    Layla : Qu'est ce qui m'arrive ? Je me sens bizarre ... 

    La fée des fluides se mit alors à étinceller.

    Son don du ciel  apparu alors devant elle et éclot. Il libèra alors une puissante énergie lumineuse qui enveloppa la fée.

    Layla : Je crois savoir ce qui se passe ...

     

    La fée acheva sa transformation. Elle se retrouvait doté d'une robe scintillante drapée , ornée de coquillages sur le buste ainsi que de fins voiles de soie bleu.

    De ses deux gigantesques ailes bleu ciel, Layla s'envola à une vitesse incroyable.

     

    Ses amies face à la détresse de Flora et Musa, n'arrivant plus à gérer l'armée de monstres, les aidèrent à se replier dans la grotte. C'est alors qu'un gigantesque torrent de couleur turquoise vint percuter et assommer violamment les zombies qui approchaient.

     

    Layla arriva puis matérialisa une gigantesque hydre aquatique qui piègea,grace à ses multiples têtes de serpents chaque zombie.

     

    Flora : Layla !!!

     

    Stella : MIRACLE !!!

     

    Musa : J'allais commencer à m'envisager avec une morsure dans le cou et la peau grise !

     

    Bloom : Elle a gagné …

     

    Tecna : Son Flyrix !!

     

    Layla : Ne vous inquiétez pas je gère les bestioles !

     

    Elle fit un clin d'oeil à ses amies.

    Plus tard à Alfea, Faragonda avertit les autorités que les Winx n'étaient pas revenues de leur expédition.

    Daphné et Roxy inquiètes étaient prêtes à partir dans les contrées montagneuses de Magix afin de les retrouver.

     

    Daphné : C'est ma sœur je veux y aller moi même !

     

    Roxy : En tout cas on peut dire que tu l'avais bien préssentit !

     

    Daphné : J'en étais sure ! Comment on a pu les laisser partir avec des inconnus.

     

    Faragonda : Ne vous inquiétez pas, j'ai appellé les autorités, ils sont déjà en route pour les régions montagneuses.

    Elles ont peut être du retard, tout simplement.

     

    Daphné : Elles auraient du rentrer hier soir ! Et si ces « rangers » étaient si responsables et professionnels que ça , elles auraient du revenir en temps voulu ! Ce qui n'est pas le cas !

     

    Roxy : Qui sait ce qui a bien pu leur arriver maintenant …

     

    ??? : Comment ça,qu'est ce qui leur est arrivée ? Où sont les Winx ?

     

    Daphné et Roxy : Les Spécialistes ?

     

    Faragonda : Je ne peux malheureusement pas vous …

     

    Griselda(regardant par la fenêtre) : Miss Faragonda ! Regardez !

     

    C'est alors que dans le ciel de Magix apparurent 3 silhouettes féeriques.

    Layla, Musa et Flora, transformées et transportant dans une gigantesque sphère océanique les zombies, piégés.

    Puis arrivèrent à l'entrée de l'école Stella, Bloom et Tecna, qui semblaient exténuées.

    A leur vue les plus jeunes fées ainsi que Roxy, Daphné et l'ensemble des professeurs se précipittèrent dans la cours d'Alfea afin de les accueillir.

     

    Les spécialistes réstèrent en retrait.

    L'on pouvait alors percevoir l'air grave du visage de Riven dans l'ombre.

     

     

     

    A Suivre


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :